Le chanvre, une fibre écologique

Du fait de sa très faible consommation d’eau, elle est LA fibre la plus écologique. Une culture très rapide, nécessitant peu d’engrais et de plus, la culture du chanvre absorbe et stocke le CO2 dans le sol. La France est le plus gros producteur de chanvre en Europe avec plus de 10.000 hectares cultivés.

Qui dit fibre résistante, dit habits résistants. De plus, elle est antibactérienne et permet d’éviter les mauvaises odeurs. Et cerise sur le gâteau, sa culture n’implique pas de maltraitance animale !

Malheureusement, la fibre textile de chanvre possède un défaut: son processus de transformation. Il est difficile d’obtenir des fibres douces, ce qui oblige à faire un mélange mixte de chanvre et de coton.

Des feuilles de canabis sur du tissus

Le chanvre, qu'en est-il comparé aux autres fibres textiles?

Le chanvre, avec le lin, est de loin la fibre textile la plus écologique pour le moment. Le coton demande trop de ressources en eau et en pesticide, le bambou est souvent mélangé avec des fibres issues du pétrole, quant à la laine, cette dernière n’est pas vegan.

Alors pourquoi est-ce que le textile de chanvre n’est pas plus répandu? Les personnes associent souvent le chanvre agricole au cannabis, alors qu’il est utilisé d’une toute autre manière. Le chanvre agricole est surtout cultivé pour ses fibres et ses graines . Elles permettent la fabrication de cordes, sac, huile, graines alimentaire, etc…

A cause de cet amalgame qui lui colle à la peau, le chanvre est encore mal vu dans notre société. Le chanvre est cultivé depuis plus de 8000 ans. Cette plante était utilisée dans bon nombre de domaines et elle a contribué à révolutionner beaucoup de choses.

Du cbd dans une boite
Du tissus dans une boîte en bois
Des plants de canabis